L'hébergement pour un projet de livre collaboratif

Héberger son livre collaboratif

Le terme Héberger un projet collaboratif doit s’entendre au sens de l’hébergement web. C’est une question fondamentale, après l’objectif de son projet. Pour ma part, je m’y suis rapidement frotté car j’ai pu lire que la première expérience de livre collaboratif avait fini par la fermeture de la startup. Mais revenons aux fondamentaux.

Pourquoi se poser la question de l’hébergement d’un projet collaboratif ?

Un projet comme celui-ci, un livre ou une autre production, doit être assuré dans un cadre. Ce peut être un cadre professionnel au sein d’une entreprise ou d’une institution. C’est également possible dans un cadre social comme une association comme cela est le cas pour le mien.

Cette question est fondamentale pour une chose : garder le contrôle de la plateforme qui héberge le projet et les éventuelles évolutions.

Lors de mes recherches, j’avais lu des articles sur la première expérience de proposer un service pour écrire un livre mode collaboratif.  Il s’agissait d’une expérience pionnière mais qui n’a pas trouvé son public.

Lauréate du premier Startup Weekend de Sophia Antipolis, le projet de Mamystory, mené par Christophe Brun s’était transformé en start-up. Sous le nom de Storyginal, il était proposé de raconter collectivement l’histoire d’un proche pour en faire un livre. Mais l’aventure se termine, faute d’un équilibre financier qui n’a pas pu être atteint. L’équipe en a tiré quelques enseignements à retenir.
Source : http://www.webtimemedias.com/article/sophia-storyginal-tourne-la-page-20131028-53397 (28 octobre 2013)

Le risque lié à la plateforme collaborative

Voyant que cette expérience avait été menée et que la plateforme pouvait disparaitre, je me suis posé la question fatidique. Puis-je commencer un projet pour l’écriture d’un livre dont je ne connais pas encore la date de fin ?

Cela veut dire que le projet doit être accueilli par une plateforme dont je connais les évolutions à venir. D’autre part, je dois pouvoir intégrer mes développements propres car ma gouvernance est, elle aussi, pionnière. Il était donc impossible de mener un projet collaboratif en toute sécurité sur une plateforme tierce.

Dans le même temps, la création du site collaboratif a demandé une extrême vigilance et une appropriation que je compte bien partager avec vous sur ce site.

Plateforme Worpress pour écrire un livre

J’ai donc créé ma propre plateforme. Pour ce faire, je me suis intéressé aux différentes solutions. Je me suis arrêté sur WordPress et son génial plugin (si on peut dire) PressBooks.

Pour les professionnels du web, il ne s’agit pas d’un plugin qui ajoute une fonctionnalité à votre CMS WordPress. Il s’agit d’une refonte orientée création de livres collaboratifs.

On peut donc avoir plusieurs contributeurs, valideurs et administrateurs.

Le développement de la plateforme collaborative

C’est au stade du développement que mon projet s’est complexifié. En effet, au cours des discussions avec les utilisateurs potentiels, je me suis rendu compte que certaines fonctions devaient être présentes. En premier, le témoignage ne devait pas être public tant qu’il n’était pas validé par le témoin.

En outre, il faut appliquer une vraie démarche de gouvernance pour un tel projet. Autrement, ce serait rapidement le chaos. J’ai donc créé un vrai comité éditorial avec des personnalités très variées. Cependant, le souci était qu’ils n’avaient pas beaucoup de temps. Il a donc été essentiel d’organiser les alertes par mail pour que chacun soit informé d’un témoignage validé par son auteur.

Ce sont toutes des fonctionnalités qui sont présentes mais qu’il a fallu détourner des fonctions premières. Par exemple, chaque membre du comité éditorial (administrateur) reçoit un mail à chaque inscription d’un auteur. Il s’agit en réalité de la création d’un compte utilisateur. Pour conserver cette fonction utile à la gestion du projet, il a fallu interdire les autres comptes pour ne pas les inonder de messages. C’est notamment le compte Invité qui n’est donc pas utilisé.

Les développements spécifiques

La plateforme est collaborative pour écrire ce livre. Cependant, il était important de ne pas non plus donner accès à toute la préparation du livre.

Les fonctionnalités permettant de décrire le livre (un résumé), de créer une couverture (je vous en parlerai bientôt) et d’autres, ne sont réservées qu’aux administrateurs à ce stade. Il a donc fallu revoir l’ergonomie de PressBooks pour qu’il colle exactement à mon organisation et à l’ergonomie simple que je souhaite pour mes auteurs.

D’autre part, j’aurais bien rajouté des fonctionnalités un peu plus spécifiques comme le choix des options pour chaque profil. En effet, ce PressBooks a été conçu pour une personne ou un groupe, une équipe qui contribue à publier un livre collaboratif. Ceci étant, il n’a pas été prévu pour une équipe. Le profil Administrateur n’est donc pas coiffé d’un Super-administrateur et c’est bien dommage.

En résumé

Pour écrire son livre et distribuer son ebook, la plateforme de travail collaboratif est un vrai bonheur car PressBooks (sous WordPress) y répond à merveille.

Il vaut mieux héberger son projet collaboratif sur son propre hébergement de manière à ne pas être perturbé par des évolutions hors de votre contrôle.

Vous devez impérativement mettre en place votre organisation et vous y tenir ! C’est important. Comme dans n’importe quel projet, si vous changez d’optique ou de gouvernance en cours de projet, vous augmentez les chances d’un échec.

Enfin, l’ergonomie est un sujet stratégique pour réussir à écrire son livre collaboratif avec des auteurs divers. La diversité, pour moi, est la réunion de personnes d’horizons variés. Cela signifie que l’appropriation des nouvelles technologies n’en est pas au même stade d’un utilisateur à l’autre. Si vous concevez une ergonomie facile pour le moins expérimenté, les autres utilisateurs plus à l’aise vous en remercieront.

 

Laisser un commentaire